Politique

Politique

En quoi un dédommagement peut-il réparer un crime ?

esclavage.memorial.acte1.jpg

C’est la question posée par Alfred MARIE-JEANNE, à travers
l’amendement proposé dans la déclaration finale du 7ème Sommet de Chefs d'Etats et de Gouvernements de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC).

Cette prise de position officielle du Président
de la Collectivité Territoriale de Martinique a le mérite d’être claire, au
moment même où la question de la réparation des crimes de l’esclavage et de la
traite négrière interpelle et divise le peuple martiniquais. Elle est aussi
courageuse car, au-delà des impostures et des rituels médiatiques, elle vient
remettre en cause des vérités prétendument établies sur ladite réparation.
Cependant, tout en prônant le Devoir de mémoire et le Devoir de Vérité
Historique, à l’instar d’Edouard GLISSANT, Alfred MARIE-JEANNE rejette toute
idée de réparation pécuniaire et revendique le droit à « l’aide au
développement » en lieu et place de la Réparation
. Nul doute que cette « Déclaration de Cuba »
risque de provoquer quelques remous dans le landerneau nationaliste martiniquais et de relancer le débat sur la question de la Réparation.
LB.

Politique
COMMUNIQUÉ CTM

amj.18dec15.jpg

Ce.samedi 4 juin 2016, le Président Alfred Marie-Jeanne participe au 7ème Sommet des Chefs d’Etats et/ou de Gouvernements de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC) qui se tient à la Havane, Cuba.
Politique

pnm.2.27mai16.jpg

Saint-Pierre
- Vendredi 27 mai 2016 - 19h.
 C'est sur la Place Bertin, lieu chargé
d'histoire, que le Projet d'inscription des AIRES VOLCANIQUES ET FORESTIÈRES DE
LA MARTINIQUE au patrimoine mondial de l'UNESCO a été présenté à la population
pierrotine. Devant plus d'une centaine de personnes, Louis BOUTRIN, Président
du Parc Naturel de Martinique - Conseiller Exécutif CTM en charge du Développement
Durable, a accueilli les invités avant les allocutions d'ouverture de M.
Patrick BOURVEN, Directeur de la DEAL - partenaire du projet, de Christian
RAPHA, maire de Saint-Pierre et d’Etienne GUILLET, Sous-Préfet de Trinité et
Saint-Pierre. Tous les officiels ont souligné l'intérêt d'une telle inscription
pour la Martinique qui devrait mettre à profit la lisibilité internationale de
l'UNESCO pour un développement plus cohérent du territoire tant sur le
plan de l'aménagement que du développement économique, culturel et
social. 

Puis, vient la présentation des chargés de mission qui ont su rendre
plus accessible au grand public un dossier qui demeure malgré tout très complexe.
Les divers aspects du projet relatifs au contexte et à la chronologie de la
candidature ont été expliqués au public. Le choix de l'inscription d'un bien
mixte, naturel et culturel, ainsi que les différents scénarios de périmètre du
bien à inscrire ont fait l'objet d'échanges avec la population. Reste
maintenant l'étape de la validation de la "Valeur Universelle
Exceptionnelle" du bien 
devant les experts de l'UNESCO, prévue à Paris, pour le mois d'Octobre 2016 LB.

Politique

autriche.president.jpg

Politique

gran.sanble.22mai2016..jpg

Politique

 

ctm.22mai2016.jpg

Politique

RÉPONSE À UNE PHILIPPIQUE INJUSTE

par Michel BRANCHI

branchi.crusol.jpg

 

Abandonnant l’économie, Jean Crusol se lance dans ma météo sociale

Jean Crusol signe dans France-Antilles des 10 et 13 mai 2016 une tribune au titre accusateur : «  L’obsession revancharde va-t-elle conduire à une crise sociale ? ». Il accuse la majorité d’être responsable de la crise sociale qui serait imminente.

Politique

precheur.pont1.jpg

11-20.juin 2010. Il y a pratiquement 6 ans que d'importantes coulées boueuses avaient fortement endommagé l'ouvrage de franchissement de la Rivière du Prêcheur par la RD 10. Face à cette rivière torrentielle, un pont de 65 mètres de long, 7 de haut, sans pilier, retenu par une arche aérienne, a été préconisé pour relier le Bourg au quartier Abymes. Coût total, 9 millions d'euros.

D'aucuns, mal intentionnés, s'interrogeaient sur le devenir des travaux avec l'arrivée d'Alfred MARIE-JEANNE à la présidence de la CTM. C'était mal connaitre la verticalité du leader du GRAN SANBLÉ. La CTM poursuit la construction du pont du Prêcheur et Daniel MARIE-SAINTE, Conseiller Exécutif en charge du BTP, a déjà prévu son financement dans la programmation budgétaire 2016. Le 12 mai dernier, la pièce maîtresse de l'ouvrage a été acheminée au Prêcheur et installée par les ouvriers. D'autres chantiers, à l'instar du Lycée Schoelcher et du Conservatoire des Arts et de la Musique, viendront soutenir le secteur du BTP, hors de toute gesticulation médiatique. LB