Education

Education

ramassamy.diana.jpg

DIANA RAMASSAMY-COLOT PERÇOIT 37.000 EUROS

Jour après jour on en découvre de belles dans le scandale du CEREGMIA, ce groupe de recherches installé sur les 3 ex-pôles de l’ex-UAG, à savoir les pôles Guadeloupe, Guyane et Martinique.

On avait déjà eu droit à des fonctionnaires qui dirigent des sociétés de pêche, à d’autres qui se déclaraient en disponibilité de l’UAG tout en continuant à percevoir leur salaire, à certains qui construisent des universités privées en Afrique dans lesquelles les enseignants de l’UAG se rendaient pour enseigner sur des missions qu’ils voulaient payées par l’UAG, à d’autres encore qui prétendaient délivrer de faux diplômes en management ou avaient des factures de 8.000 (huit mille) euros mensuels pour leur téléphone professionnel.

Plus on tire sur la ficelle, plus la pelote se dévide et plus de nouveaux scandales se font jour. Bref, le scandale du CEREGMIA, c’est la boîte de Pandore à la puissance 10 !

Education

lucrece2.jpg

L'insignifiance à ciel ouvert

par André LUCRÉCE

 

La crise qui affecte l'UAG depuis plusieurs mois m'a amené essentiellement à écouter, à m'informer et à comprendre, ceci en toute sérénité, surtout devant la circulation sociale des émotions qu'elle a générées.

Je voudrais ici réagir à la lecture de deux lettres qui me paraissent significatives des états d'esprit qui prévalent dans cette crise. Il s'agit de la lettre de la Présidente de l'UAG au Président de la Région Guadeloupe et de celle de ce même Président, adressée à Geneviève Fioraso, Secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement supérieur et de la recherche. 

Dans sa lettre, M. Lurel, qui visiblement a la chair sensible et amère, se dit « blessé » par la lettre de la Présidente de l'UAG, lettre que j'ai lue attentivement et qui ne contient l'ombre des propos soi-disant « diffamatoires et grossièrement mensongers » qu'il évoque, son objectif étant manifestement de mettre la Présidente de l'UAG en difficulté.

 

Education

justice3.jpgCEREGMIA : L’ENQUETE PENALE DOIT AVANCER

Par Maitre Félix CHALEAU

 

Comme l’ont exprimé les avocats du CEREGMIA,  leurs clients sont à la disposition du Juge d’Instruction  en vue de leur permettre de s’expliquer sur les faits qui leur sont reprochés. Dès lors, on est légitimement  conduit à se demander depuis quelle date l’information a été ouverte par le Procureur de la République. On le sait, ce dernier avait, notamment,  à sa disposition le minutieux travail d’enquête fait par le SRPJ. Ainsi, en connaissance de cause, ladite information a été ouverte depuis le 7 avril 2014. Et rien ne semble être intervenu depuis bientôt  deux mois et demi.

Education

fioraso.jpgIn le Nouvel' Obs

Fioraso : "En aucun cas, cette suspension ne doit être remise en question"

 

Paris, 18 juin 2014 (AFP) - La secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a annoncé mercredi que la création d'une université de Guyane, qui se sépare ainsi de l'actuelle université Antilles-Guyane (UAG), interviendrait dès la rentrée 2014. La création de cette université avait été décidée par Mme Fioraso sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault "à la suite d'une demande très forte du territoire guyanais et des acteurs de l'enseignement supérieur", a-t-elle déclaré dans les couloirs de l'Assemblée.

Education

uag.ceregmia.jpg

Mise au point à propos des heures complémentaires

 

On ne savait pas jusqu'à aujourd'hui qu'il y avait des spécialistes chevronnés des heures complémentaires à la Martinique. Il faut l'avouer: certaines personnes qui n'ont jamais enseigné ni eu aucune responsabilité administrative à l'université parlent à tort et à travers des sujets dont elles ne savent rien par "pure connivence".

Education

univ.harvard.jpg

Tribune de Paolo Tortonese,
professeur de littérature française, Sorbonne Nouvelle Paris 3.
in Libération du 11 juin 2014
 
Le désenchantement est palpable dans l’enseignement supérieur. Trois initiatives se succèdent ces jours-ci. Le 10 juin, une journée de réflexion — «Repenser l’autonomie des universités» — a été organisée à Paris. Le 11 juin, une intersyndicale appelait à une manifestation pour défendre l’emploi scientifique, en chute. Le 18 juin, un rassemblement est prévu devant le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. 
PHOTO : Université de Harvard (USA) 
Education

benoit.hamon.jpg

Crise de l’UAG et Scandale CEREGMIA

COMMENT ACCEPTER L’INACCEPTABLE ?

Ci-joint une "Lettre ouverte à Benoît Hamon" sur la situation de l’UAG signée par plus de 300 universitaires de divers pays (Martinique, Guadeloupe, Guyane, France, Allemagne, Etats-Unis, Canada, Tunisie, Sénégal etc...), des enseignants de secondaire et du primaire ainsi que d’autres professions...


Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, Nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance de la lettre ouverte ci-après :

La vérité doit être dite sur ce que Corinne Mencé-Caster, en tant qu’universitaire, femme, mère et citoyenne, vit depuis plusieurs mois et qui, par-delà sa simple personne, a des répercussions très lourdes sur l’enseignement supérieur et la recherche dans nos régions.

Education

uag.ceregmia.jpgCalomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

LES 7 CONTRE-VÉRITÉS LES PLUS ÉHONTÉES DU DIRECTEUR DU CEREGMIA

Marie-Rose Fréjus 

Education

guyane.forestier.jpg

CNAM, la dérive des recrutements

 

Antoine Bevort, président du conseil scientifique du CNAM, a envoyé, le 2 avril 2013, une lettre ouverte à madame la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso. Elle concerne les pratiques et procédures de recrutement des enseignants-chercheurs dans ce Grand établissement.

L’administrateur général du CNAM depuis septembre 2008, le Recteur Christian Forestier, est mis en cause dans cette lettre ouverte. Né le 7 décembre 1944 et donc âgé de plus de 68 ans, celui-ci, qui ne fait plus l’enseignant-chercheur depuis 1976, ne mérite-t-il pas de partir à la retraite ?

PHOTO : Christian FORESTIER


Education

uag.celimene.jpg

La présidente de l'UAG suspend Fred CÉLIMÈNE et Kinvi LOGOSSAH pour 1 an

 

Ce lundi matin, 26 mai, par voie d’huissier, la présidente de l’UAG, Corinne MENCE-CASTER, a pris un arrêté de suspension d’1 an avec salaire de Fred CELIMENE et KINVI LOGOSSAH, respectivement directeur du CEREGMIA et directeur-adjoint du CEREGMIA. Ces arrêtés prenaient effet immédiatement à compter de leur réception par ces deux enseignants c’est-à-dire qu’ils auraient normalement dû quitter le campus, ce qu’ils n’ont pas fait.