Politique

Politique
ingrid.jpg
 
L'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, ainsi que les trois otages Américains et onze militaires colombiens ont été libérés par l'armée colombienne. Ingrid Bétancourt se trouve sur la base militaire de CATAM à Bogota. La franco-colombienne était retenue par les FARC depuis le 23 février 2002. Les otages ont été libérés lors d'une opération héliportée de l'armée. Cette opération d'infiltration a été soigneusement planifiée. Il semblerait que l’avion d’Ingrid Betancourt ferait escale en Martinique avant de rejoindre la France.
Politique
dakar.jpgPlusieurs centaines de personnes ont participé samedi à Dakar à une marche, à l'appel de syndicats de la presse notamment, pour "réclamer justice" à l'égard de policiers ayant battu deux journalistes, dont l'un est toujours hospitalisé, après un match de football le 21 juin. La manifestation à laquelle ont pris part des journalistes, des hommes politiques de l'opposition et du pouvoir, des membres de la société civile et des intellectuels, s'est déroulée près du centre ville de Dakar, sur une distance de quelque 3 km.
Politique

Victorin LUREL, député et président du Conseil régional de

la Guadeloupe , ne peut manquer de « saluer » la naissance de la 487ème niche fiscale de la République, la nuit dernière, votée par la majorité parlementaire et parrainée par le gouvernement

 Cette nouvelle niche, figurant dans le projet de loi de modernisation de l’économie, prévoit rien moins que l’exonération totale pendant trois ans d’impôt sur le revenu pour les cadres « impatriés », c'est-à-dire les cadres venus de l’étranger pour occuper un emploi dans une entreprise établie en France.

Politique

Marulanda.jpgOn se souvient de l'appel pathétique lancé par Nicolas SARKOZY à Manuel MARULANDA il y a quelques semaines pour la libération d'Ingrid BETANCOURT. Pas de réponse de l'intéressé. Et pour cause ! Depuis, fin mars, le chef historique des FARC est décédé d'une crise cardiaque.

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc-marxistes) ont annoncé dimanche le décès de Manuel Marulanda, le chef historique de la plus vieille guérilla du monde.

Son décès constitue un coup dur pour la guérilla, confrontée aux désertions et à la disparition de plusieurs dirigeants, ce qui pourrait l'inciter à négocier pour régler le conflit colombien et le dossier des otages, selon les experts. "C'est un fait de la plus haute importance car Marulanda était le mythe fondateur des Farc", affirme Alejo Vargas, politologue à l'Université nationale de Bogota.

Politique

A. CESAIRE - LS SENGHOR - photo F. Bibas.jpg"Oui, il fallait le dire, il fallait écrire "La traversée paradoxale du siècle". Qui bene amat bene castigat, en gréco-latin, et c’est bien ce que fait Raphael, dans son éloge récent ! Deferre, Mitterrand, Marchais, Sartre, ont combattu De Gaulle, tout en le respectant, une grande figure historique et un grand homme d’Etat. Ses fils spirituels, Pompidou, Chaban, Chirac, peut-être Sarkosy, ne l’ont guère ménagé. Nul n’est infaillible, nul n’est parfait, y compris ceux qui écrivent. Critiquer, voir les zones d’ombre, n’est pas vilipender, n’est pas rejeter, n’est pas déchouquer, mais mieux éclairer et mieux faire comprendre. 

 

 

Politique

 

Ave Césaire! 

 

Il aurait sûrement bien ri, Aimé Césaire, lui qui cultivait en privé, une ironie aussi courtoise que cruelle, en voyant tous ces politiques, tous ces journalistes, se précipiter à Fort-de-France pour célébrer son embaumement.

 Oubliée, la polémique sur les bienfaits de la colonisation où s’illustrèrent Nicolas Sarkozy et les députés UMP. Oubliées, ces années où le maire de Fort-de-France se heurtait à l’hostilité des préfets envoyés aux Antilles par le Général et «son» Jacques Foccart pour l’abattre. Oublié, ce président, Valérie Giscard d’Estaing qui se refusa à venir le saluer dans sa mairie. Oubliés, ces hémicycles désertés où le député de la Martinique, communiste puis apparenté socialiste après sa rupture avec le parti de Maurice Thorez  en 1956, défendait l’égalité sociale

 

 

 

 

 

Politique

Le chef de l'État présidait dans les jardins du Luxembourg, sous un ciel radieux, les cérémonies de la troisième journée nationale de commémoration des "mémoires de la traite négrière de l'esclavage et de leurs abolitions", instaurée en 2006 par son prédécesseur Jacques Chirac.

Plusieurs autres manifestations, défilés, hommages au poète martiniquais défunt Aimé Césaire se sont déroulées en France. Ainsi à Bordeaux, qui fut un des principaux ports négriers, en présence de Michaëlle Jean, gouverneur général du Canada mais aussi descendante d'esclaves haïtiens.

Dans les rues de Paris, un millier de personnes ont participé à une "marche des libertés" aux cris de "Á bas les préjugés".

Evoquant l'esclavage des noirs, "blessure profonde qui pèse encore sur les consciences", "crime contre l'humanité", M. Sarkozy a, dans son discours, exhorté à regarder "cette histoire telle qu'elle a été", car "c'est l'histoire de France".

 

 

Politique

Les économies réalisées sur la défiscalisation des investissements outre-mer doivent être réinvesties outre-mer.

 Prenant connaissance du rapport sur le plafonnement des « niches fiscales » présenté par la ministre de l’Economie et des finances qui recommande principalement le plafonnement de la défiscalisation des investissements productifs et locatifs dans les outremers, Victorin LUREL, député de la Guadeloupe, demande une nouvelle fois au gouvernement qu’il réinvestisse dans les outremers les économies budgétaires réalisées dans ces territoires. Victorin LUREL constate que sur près de 400 « niches fiscales » répertoriées, le gouvernement semble s’acharner presqu’exclusivement sur les mesures spécifiques à l’outre-mer.

 

Politique

Révélations sur le financement de RSF

Le sénateur Jean Luc MELENCHON (P.S.) avait déjà porté de vives critiques sur les méthodes de R.S.F. et de son président Robert Ménard.

Aujourd'hui, l'association "Reporter Sans Frontière" s'est faite épingler à cause de son financement.
D'après une enquête du quotidien Le Figaro, RSF serait financée par les cotisations de ses membres mais aussi par le laboratoire SANOFI, la CIA et ... des cercles anticastristes des USA.
Surprenantes révélations pour ceux qui prétendent défendre... la liberté de la presse.

 

 

 

 

 

 

Politique

Victorin LUREL propose au chef de l'Etat de faire entrer Aimé CESAIRE au Panthéon


 



 

Paris, le 17 avril 2008 – Le député de la Guadeloupe, Victorin LUREL, salue respectueusement la mémoire du grand poète, écrivain et parlementaire Aimé CÉSAIRE et souhaite que le chef de l’Etat, Nicolas SARKOZY, propose l’entrée du « nègre fondamental » au Panthéon des grands hommes de la République.

« Si le peuple de la Martinique l’accepte et sauf volonté contraire exprimée de son vivant sur cet éventuel honneur par Aimé CÉSAIRE, le « nègre fondamental » a sa place au Panthéon des grands hommes de la République en hommage à sa contribution colossale à la défense des valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité et à sa lutte inlassable contre toutes les oppressions », estime Victorin LUREL.