Ecologie

Ecologie

mont.pelee3.jpg

Plus d’une SOIXANTAINE DE PERSONNALITES DE LA SOCIETE CIVILE appelle Emmanuel MacronPrésident de la République françaiseà offrir à la Martinique,  terre d’excellence reconnue d’une valeur universelle exceptionnelle, une meilleure visibilité à l’international. En effet, le 15 décembre 2018, le Chef de l’État doit retenir le Bien qui portera la candidature de la France à l’UNESCO.

Au rang de ces personnalités, bon nombre de chefs d'entreprises dont Alex ALIVON (syndicat de la Grande Distribution), Grégory ANELKA  (Cuisinier / Haute gastronomie), Jean-Charles BREDAS   (Maître Cuisinier de France)Frantz EBADERE  (gérant de Green Technologie), Alexandra ELIZE  (Directrice Cinéma Madiana), Bernard HAYOT (Groupe GBH) José JACQUES-GUSTAVE (Chef d'Entreprise - Numérique), Sébastien JEAN-JOSEPH  (Cuisinier / Haute gastronomie, Thierry LAUZEA  (Artisan chocolatier), Mamadou KELLY (Entrepreneur Start-up), Claudine NEISSON (Chef d'entreprise, Distillerie-Rhum), Robert PARFAIT (Groupe Parfait), Marcel RAViN (Chef Exécutif - Cuisinier - Monté Carlo Bay Hôtel), Louis Philippe VIGILANT (Chef cuisinier). 

Ci-joint, lettre de confirmation et d'adhésion de Bertrand CLERC (Chef d'entreprise - Chanflor) à cette démarche. 

unesco.chanflor.jpg

 

 

Ecologie

 

unesco.logo.jpg

Candidature de la Martinique au Patrimoine Mondial de l'UNESCO

DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE

EN APPELENT au PRESIDENT MACRON

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à soutenir la candidature de la Martinique pour l’inscription des « Volcans et forêts de la Montagne Pelée et des Pitons du Nord » au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.


Notre territoire se distingue mondialement par sa géologie et sa biodiversité exceptionnelles. Il se distingue aussi par ses personnalités remarquables, artistes, artisans, sportifs, comédiens, cinéastes, journalistes, écrivains, chefs d’entreprise ... fiers de ce merveilleux pays qu’ils portent au fond de leur cœur et représentent avec honneur aux delà de nos frontières.


 

Déjà, plus d’une CINQUANTAINE de ces personnalités de la société civile appelle le Président de la République, à offrir à cette terre d’exception reconnue d’une valeur exceptionnelle, une meilleure visibilité à l’international ; Le 15 décembre 2018, le Chef de l’État doit retenir le Bien qui portera la candidature de la France à l’UNESCO. 


Ecologie


CHLORDECONE :

« Il est grand temps d’aller à l’essentiel ! »


ITW de Louis BOUTRIN à HUFFPOST.FR

chlordecone.label.zero1.jpg

 

1.Trois plans Chlordécone ont été mis en place par les derniers gouvernements, avec plusieurs objectifs. Mis à part la cartographie des zones contaminées dévoilée en avril, ces plans ont-ils permis d'accoucher de solutions concrètes pour lutter contre la pollution au chlordécone? 


Louis BOUTRIN : Ces trois plans de 33 millions d’euros chacun ont certes contribué à confirmer les recherches scientifiques et médicales déjà menées, en grande partie, par les Américains mais, concrètement les principaux concernés ont été oubliés. En réalité nous avons déjà perdu 11 années depuis que ce scandale d’empoisonnement au Chlordécone a été révélé au grand jour. Alors aujourd’hui, face au drame humain et aux conséquences calamiteuses annoncées, tant sur le plan environnemental, qu’économique et sociale il n’y a de place ni pour les approximations, ni pour les tergiversations et encore moins pour les accusations tardives ou les tentatives récupérations médiatiques. Il nous faut aller à l’essentiel car les Martiniquais qui ont déjà payé un lourd tribut à cet empoisonnement attendent des autorités étatiques et du Président de la République des réponses concrètes. 

 

Ecologie

colibri.bleu.equateur.jpg

« Oreotrochilus cyanolaemus » mesure à peine 11 centimètres et vit entre 3 000 et 3 700 mètres d’altitude. C’est la première espèce de colibri découverte depuis trente ans.

Ecologie

pnm.sentie.sm.ansedarlet3.jpg

Ce vendredi 13 Juillet, le sentier sous- marin « Lakay » a été inauguré par Louis BOUTRIN président du Parc Naturel de Martinique (PNM) et Eugène LARCHER maire de la commune des Anses d’Arles.

4 bouées pédagogiques ont été positionnées en mer afin de matérialiser le sentier sous-marin. Ce parcours, au cœur d'un site de 2600 m2, a pour but d’informer et de sensibiliser les randonneurs nautiques aux écosystèmes marins qui font partie intégrante du patrimoine naturel de notre ile ; un outil formidable d’éducation à l’environnement accessible à tous avec masque et tuba.

1 panneau de présentation et d’information a également été installé à proximité de la plage afin de présenter le sentier, les écosystèmes marins du site et les règles de sécurité et de bonne conduite.

Ce programme s’inscrit également dans un cadre d’attractivité écotouristique pour la commune des Anses d’Arlet mais aussi pour Martinique. Il permettra aux martiniquais et aux visiteurs de découvrir l’exceptionnelle biodiversité de nos eaux.

Ecologie

ctm.plan.dechets.1 a.jpg

 

Martinique. CTM - Vendredi 6 juillet 2018. Installation de la Commission Consultive d'Elaboration et de Suivi (CCES) du Plan de Prévention et de Gestion des Déchets de Martinique. Malgré la forte concurrence du Mondial, c'est plus d'une trentaine de participants qui a pris part à cette première réunion de la CCES du Plan unique de Prévention et de Gestion des Déchets porté par la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM). Au-delà de l'obligation juridique, l'élaboration de ce Plan Unique est un vrai challenge pour assoir les bases d'une politique de gestion des déchets pour notre territoire. C'est l'opportunite d'allier le respect des règlementations aux spécifiques de notre pays afin de nous fixer des objectifs pertinents, et de nous donner les moyens de construire ensemble un modèle vertueux et créateur d'emplois. 

Ce plan est également l'outil idoine pour initier une véritable dynamique de transition vers une économie circulaire économe e ressources pour la Martinique. Quant à la CCES, elle regroupe l'ensemble des acteurs déchets concernés et représente l'instance de concertation par excellence pour accompagner la CTM dans cette démarche. La réunion d'aujourd'hui avait pour objectif principal de procéder à l'installation effective de la CCES, d'adopter son réglement et de présenter les travaux réalisés à ce jour.