Ecologie

 

 

 

 

Ecologie

cabidoche.ym1.jpg

Y-M. Cabidoche, directeur de recherche à l'INRA :

"1/5e de la surface agricole utile (SAU) de la Guadeloupe est polluée contre 1/3 en Martinique"  

 

Juin 2012 - Guadeloupe - Conférence-débat sur la chlordécone. La problématique de la pollution des sols par la chlordécone en Guadeloupe était au centre du débat, vendredi soir, à la médiathèque, où la Mission fédérative de la mutualité de Guadeloupe (MFMG) organisait, dans le cadre de sa mission de prévention et d'éducation à la santé, et en collaboration avec l'ensemble des mutuelles qu'elle rassemble, une conférence sur le sujet. Pour mieux informer et sensibiliser la population, les organisateurs ont fait appel à un spécialiste : Yves-Marie Cabidoche, directeur de recherches, à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) Antilles-Guyane. 

Ecologie

chlordecone.france.payer.jpg

Les fils de Césaire oubliés par le gouvernement français.

 

Un fonds public d'indemnisation des victimes du Médiator vient d'être créé aujourd'hui même par le gouvernement français. On estime à près de 5 millions le nombre de victimes concernées. Elles vont pouvoir s'adresser à ce fonds public qui centralisera les dossiers et se retournera contre Servier.

Aux Antilles,  malgré la demande incessante des associations plaignantes et leurs avocats, l'Etat tarde toujours à recenser le nombre de victimes potentielles de l'empoisonnement au Chlordécone, notamment, ces ouvriers agricoles qui ont utilisé sans protection ce dangereux pesticide. Alors, citoyens français or not, les fis de Césaire ? L.B.

 

Politique

Le Glyphosate réduit de 94%

la production d’hormones sexuelleS

glyphosate2.jpg

Docteur Jean-Michel MACNI

Vice président de L’A.M.S.E.S

(association médicale pour la sauvegarde de l’environnement et de la santé).

Présidence assurée par le Dr JOS PELAGE Josiane.

 

 Lettre ouverte adressée 

Aux Maires de la Martinique

Aux Présidents des collectivités

 

Objet : l’affaire du GLYPHOSATE.


Hélas il est à noter qu’à l’affaire du CHLORDECONE se greffe celle du désherbant le GLYPHOSATE.

En effet le long des routes et des terrasses l’épandage du désherbant se fait largua manu

Politique

conseil.etat.1.jpg

L’État condamné à verser la somme de 500 000 euros à la Collectivité Territoriale de Guyane pour la non prise dans le délai imparti du décret relatif à la compétence en matière de délivrance des permis miniers.

 

Culture

22mai18.ctm.png