Economie

Economie

audrey.pulvar.coq.jpg

Audrey Pulvar défend une nouvelle cause, la volaille !


Récemment évincée de l'antenne d'i>TELE pour sa relation avec Arnaud Montebourg, Audrey Pulvar s'est trouvée une nouvelle occupation : défendre et promouvoir la volaille de Bresse ! Et c'est ce week-end que la journaliste est allée à Louhans, en Saône et Loire, où elle a été décorée du grade de chevalier selon Leprogres.fr ! Elle a même dû prêter serment en patois bressan, son compagnon Arnaud Montebourg n'était d'ailleurs pas loin pour l'écouter.


Economie

koud.pouss.jpg

Une expo très originale !

 

L'atelier couture de l'Épicerie solidaire Koud'Pouss organise une exposition-vente de linge de maison le vendredi 3 décembre de 9h à 16h et samedi 4 décembre de 9h à 12h.

 

Articles à vendre : coussins, nappes, services à thé, sacs à pain, tabliers, patchwork...

 

Venez nombreux à cette manifestation qui vous montrera le... talent et la créativité des usagers et du personnel de l'Épicerie !

Economie
La "révolution" d'Eric Cantona inquiète les banques

cantona2.jpgL'appel de l'ancienne star du football à vider son compte bancaire, massivement relayé sur Facebook et YouTube, commence à faire peur. La date du 7 décembre est fixée.

Economie
ZONE EURO - Crise de la dette, à qui le tour ?

zone.euro.domino.jpg

Après la Grèce et l'Irlande, le Portugal et l'Espagne inquiètent les marchés. La menace pèse aussi sur l'Italie et la France.

Economie
Conférence Jeudi 28 oct. 17h30 - Amphi. Frantz Fanon 

uaglogo.jpg

Le jeudi 28 octobre, 17h30, Amphithéâtre Frantz FANON, le CEREGMIA (laboratoire UAG) et l’Association martiniquaise pour la promotion de l’industrie (AMPI) organisent une conférence ayant pour thème : 


« L’octroi de mer est-il en danger ? » 
 


Dans le cadre de la convention entre l’Université des Antilles et de la Guyane et Contact-Entreprises, le CEREGMIA (Centre d’étude et de Recherche en économie, gestion, modélisation et informatique appliquée) accueille M. Richard CRESTOR, Délégué Général de l’AMPI (Association Martiniquaise pour la Promotion de l'Industrie)

Economie
TOURISME A LA MARTINIQUE... UNE ILLUSION, UN LEURRE, UN MENSONGE GROSSIERS


par Thierry Caille in Montray Kreyol

plage.salines.jpg

Economie
La Jamaïque offre des vacances de rêve aux 33 mineurs chiliens

mineur.jamaique.jpg

La Jamaïque a offert samedi des vacances gratuites sur ses plages de rêve aux 33 mineurs chiliens ramenés cette semaine à l'air libre après 69 jours piégés sous le désert de l'Atacama. La proposition émane du ministre du Tourisme, Edmund Bartlett, et d'un riche homme d'affaires local, Gordon «Butch» Stewart, qui possède une chaîne d'hôtels à la Jamaïque et dans les Caraïbes, Sandals Resorts.
Un beau coup de pub international à moindre frais au moment même où la Martinique investit dans les affiches 4x3 ... du métro parisien ! 

Economie
Un ballon d'oxygène pour relancer la filière canne à sucre

canne.sucre.jpg

Saint-Denis de la Réunion : Dans un communique de presse, la Préfecture annonce que le versement de l'acompte de l'aide à la production aux planteurs de canne, pour un montant total de 13,15 millions d'euros, a été versé aux planteurs au titre de la convention canne 2006-2015. 


Martinique :  Un tel dispositif permettrait de relancer la filière canne aux Antilles notamment pour la production de bioéthanol sur les terres contaminées au Chlordécone. Nul doute, que le Sénateur Claude Lise, président du Conseil Général de Martinique, qui vient de lancer une étude de faisabilité pour ce biocarburant, ne manquera pas d'interpeller le gouvernement pour l'extension de ce dispositif chez nous

Economie

netsle-poison.jpg

La justice a condamné le géant agroalimentaire suisse pour concurrence déloyale

par René Dassié

 

Après une dizaine d’années de procédure, le tribunal de grande instance de Douala a condamné Nestlé-Cameroun à payer plus d’un million d’euros à Codilait une société locale. Celle-ci avait accusé la filiale du leader mondial de l’agroalimentaire d’avoir coupé son lait avec d’autres produits, pour augmenter sa marge bénéficiaire. Insatisfait par la décision du tribunal, le patron de Codilait pourrait interjeter appel.